Le livre d'or de l'hôpital

« Une très vieille dame qui avait vu éclore les ordinateurs et qui voyait autour d'elle leur utilisation, pensait avoir passé l'âge et ne jamais apprendre à utiliser ce nouveau mode de communication. Or un accident de santé l'a conduite à Cognacq-Jay avec une perspective de présence d'une certaine durée ! " Animations : informatique " disait une affichette placée sur une tablette de la chambre ! Et... pourquoi pas... ? Et ce fut Valentine, le chef d'orchestre. C'est ainsi qu'au contact de Valentine, souriante, patiente, combien chaleureuse, que s'égrèneront bien des heures studieuses et agréables.
Un grand merci, Valentine, vers qui va ce jour ma plus grande reconnaissance. »
Mme M.

« En reconnaissance de votre gentillesse, je vous prie d'accepter ces quelques chocolats qui vous rappelleront les moments passés ensemble, lors de vos animations.
Vous m'avez redonné l'envie de peindre que j'avais perdue depuis le décès de mon épouse, il y a 17 ans (.../...). Ainsi, j'ai continué quelques petites aquarelles que je vous présenterai lorsque nous nous reverrons, j'espère bien. À quand la date de votre exposition ? Prévenez-moi à l'avance car je risque d'avoir un emploi du temps fourni (.../...). »
M. S.

« Pierre nous a quittés il y a quelques jours. Vous l'avez accueilli chaleureusement dans votre établissement, si calme, si reposant.
Nous avons eu de la chance, le personnel est plein de sollicitude envers les malades.
Mon époux a accepté sa maladie avec beaucoup de courage et une sérénité qui me bouleverse et que j'admire. Merci à toi. »
Michèle M.

« A notre tour d'adresser un grand merci à toute l'équipe pour sa sincérité et sa gentillesse, ce dévouement face au pire, qui en deviendrait même meilleur. »
Famille G.

« Je viens de Bretagne, plus précisément de Lorient, pour rendre visite à mon oncle Dominique que je n'ai pas vu depuis plusieurs années.
Les minutes que je viens de passer sur le fauteuil m'ont permis de voir qu'un service comme le vôtre est vraiment utile, lorsque les personnes sont en fin de vie. Je pense que tous ces malades vous sont reconnaissants, même s'ils ne peuvent plus le dire. J'apprécie votre courage et votre professionnalisme et je vous en remercie. Quitter ce monde comme ceci devient moins pénible. »
Serge C.

« La longue attente »


La vie n'est pas
Une salle d'attente
L'attente d'être appelé
Pour passer
De l'autre côté

Dans une salle d'attente
C'est l'ennui
La lecture d'un magazine
Pris au hasard
Rien faire
C'est notre occupation

La vie n'est pas
Une salle d'attente
Notre maladie
N'a pas de guérison
Nous allons mourir
Peut-être demain
Ou après-demain
Mais aujourd'hui
Nous sommes bien vivants

Admirons la beauté
Du jardin
Le vent jouant
Avec les feuilles
Des marronniers
Les coquelicots
Se dandinant
Au bord du ruisseau
La cascade chantant
Entre les pierres...

Créons des liens
Avec ces personnes
Si gentilles
Qui nous entourent
Recréons des liens
Plus profonds avec nos amis
Avec notre famille
Vivons ! Vivons !
Gina

« Ce jeudi 30 août 2007, famille et amis ont accompagné Mireille V. dans sa dernière demeure.
Tous ensemble, nous tenons à vous remercier très chaleureusement pour la qualité de votre engagement, personnel soignant et bénévoles. »
Martine, André et Nicoletta D.

« Mireille V. a connu, du 8 juin au 26 août, les conditions exceptionnelles réservées ici à Cognacq-Jay aux patients en fin de vie.
Témoins de la qualité de l'accueil et du traitement médical, comme du dévouement du personnel soignant, nous voulons rappeler combien cela a compté pour elle et pour son entourage.
Reconnaissants envers l'établissement d'avoir anobli les moments les plus difficiles, nous exprimons à chacun des acteurs de ce service public notre admiration et nos remerciements. »
Claude et Marie-Agnès M.

« Pour Monsieur G. Jean,
son gendre Jean-Pierre S. ,
ses petits-enfants Noémie, Edwige et Antoine,
son arrière-petite-fille Mathilda et son papa Alexandre,
son épouse Paulette,
sa fille F. Marie-Claire,
remercient l'infirmier Monsieur Jérôme
et toute l'équipe de la Fondation Cognacq-Jay,
pour sa grande générosité de cœur,
son humanité et sa gentillesse
auprès de notre pépé Jean.
Merci aussi pour l'accueil de toute l'équipe. »
F. M.-C.

« Que de gentillesse, que de douceur et de réconfort pour nos pauvres malades et pour leur famille. Du fond du cœur, merci à tous et à toutes. »
X.

« Papito est tout calme et détendu, un modèle pour nos propres fins de vie. L'environnement de Cognacq-Jay a beaucoup compté pour lui et pour nous. Merci à nouveau.
Inès, sa fille. »
Inès

« Maurice n'est pas resté longtemps avec vous, mais ces quelques jours très difficiles ont été adoucis par votre grande douceur, écoute des autres et délicatesse.
Moi, sa femme, je vous en remercie. »
Béatrice L.

« Grâce au cadre, grâce à vous tous, équipes de jour comme de nuit, maman dès son arrivée s'est sentie en confiance et a pu garder son esprit taquin et avait retrouvé des forces pour se battre dignement.
Merci de tout cœur et sincèrement à vous tous qui rapidement avez appris à la connaître et à apprécier ses qualités.
Merci de votre compréhension, de votre guidance et de vos conseils, du réconfort que vous nous avez apporté lors des moments difficiles.
Merci au personnel antillais qui en quelques phrases en créole nous a amené notre soleil de chez nous... On s'est senti tellement bien ! Chapeau pour le travail que vous faites !! Maman est partie apaisée, sereine.
Philippe, Patrick, Patrice et Béatrice, ses enfants,
Thomas, son petit-fils,
Nathalie, sa sœur, et Bernard. »
Familles M. et D. pour Théodora T.

« Chers Docteurs. Je vous remercie pour tout ce que vous avez entrepris, suivi de ma maladie, et pour le réconfort moral, afin que ma vie quotidienne soit la plus agréable possible. J’ai été très sensible à votre côté humain. »
Barbara et Yves D.

« […] Pour ma part, je tiens à remercier l’ensemble du personnel de l’établissement, qui crée par leur travail et leur personnalité, un univers médicalisé extrêmement agréable. […] Cette période de convalescence ou de réadaptation est un moment de fragilité pour les patients. A notre époque très déshumanisée et bien souvent laxiste dans les milieux hospitaliers, je souhaite de tout mon cœur que cet établissement puisse accueillir les malades dans les mêmes conditions de confort et de réconfort moral, et cela pendant très longtemps. »
Jean-Paul H.

« Avant de quitter votre agréable établissement, je veux vous remercier de tout mon cœur, ainsi que votre équipe, pour la qualité des soins dispensés dont je suis vraiment touchée. Chaque fois que j’ouvre la porte de ma chambre, je découvre un sourire. Le service de kinésithérapie m’a aidé à retrouver ma mobilité. De nouveau, je vais pouvoir danser ! Grâce à l’esprit généreux de la Fondation, à l’ambiance sereine et familiale, j’ai trouvé un réel réconfort. »
Solange A.

« Ma compagne & moi sortons de consultation dans vos services - nous voulons vous dire à quel point nous avons été impressionnés par la gentillesse de l'accueil, par la qualité des explications données, par l'ambiance souriante et la qualité du lieu. Bravo à toutes vos équipes - et bon courage pour poursuivre ce travail exemplaire. »
M. David H.

« Merci à toutes et à tous pour la qualité des soins, la gentillesse et l’humanité avec lesquels vous exercez votre métier si noble. Au cours de ces longues semaines, nous avons pu, ma sœur et moi, être entourées. Accompagnement humain, attentionné, doux, et sensible pour la malade très respectée dans sa dignité humaine, mais aussi pour la famille. »
Annik F.

« Sur notre dur chemin, nous avons eu comme joie du cœur et confiance de l’esprit, le bonheur et la chance de vous rencontrer avec votre compétence, aussi bienveillante qu’efficace. »
Marie-Danièle B.