Nutrition-obésité

Acquérir de nouveaux comportements pour mieux vivre avec cette maladie chronique et améliorer sa qualité de vie.
Nutrition cuisine thérapeutique

Un soutien personnalisé, unique à Paris

Ce service est le seul dédié aux soins de suite en hospitalisation complète en nutrition à Paris intra-muros. Son objectif est d’aider le patient à mieux comprendre son obésité et à l’envisager comme une maladie chronique aux multiples dimensions, avec laquelle il va apprendre à mieux vivre, en diminuant les risques de complications et en modifiant ses habitudes. L’équipe pluridisciplinaire aide chaque patient à se décentrer de la perte de poids pour se concentrer sur l’amélioration de sa santé.

Retrouver une qualité de vie, durablement

Le service propose un programme d’éducation thérapeutique (ETP) baptisé « Acquérir de nouveaux comportements au quotidien pour diminuer la vulnérabilité des patients souffrant d'obésité ». Ce programme vise notamment à améliorer la qualité de vie et la socialisation, à diminuer les vulnérabilités médicales, à réadapter le comportement alimentaire, à retrouver le plaisir de manger et de pratiquer une activité physique, ainsi qu’à reprendre confiance en soi. Il aide aussi à comprendre la maladie et à faire face aux discriminations.

Effectuer une demande d'hospitalisation

2 façons de procéder pour une demande d'admission en hospitalisation dans le service de nutrition :
- Pour une demande effectuée par un médecin hospitalier, elle doit être faite à partir de la plateforme Via Trajectoire
- Pour une demande effectuée par un médecin libéral (médecin traitant, médecin nutritionniste, chirurgien, psychiatre...), elle doit être faite via le formulaire "Demande d'admission" téléchargeable sur ce site.

Le service accueille des patients majeurs adressés par un médecin : 

  • personnes présentant une obésité sévère, (IMC ≥ 35 kg/m²) ou en obésité dite modérée (IMC ≥ 30 kg/m²) avec des complications médicales et un projet médical précis (perte de poids encadrée avant un projet de greffe ou une chirurgie orthopédique, etc.) ;
  • personnes présentant une obésité sévère ou massive (IMC > 40 kg/m²) demandant à intégrer un programme d’éducation thérapeutique pour apprendre à modifier leur comportement en matière d’alimentation et d’activité physique, et souhaitant être soutenues au plan psychologique (prise en charge des troubles du comportement alimentaire, amélioration de l’estime de soi, etc.) ;
  • patients opérés en chirurgie bariatrique et présentant une complication (dénutrition, reprise de poids, malaise, diarrhées, etc.) ou ayant besoin d’une adaptation des traitements en suivi postopératoire immédiat (équilibre des traitements du diabète, par exemple) avant le retour à domicile.
  • patients insuffisants rénaux chroniques hémodialysés.
« Nous accompagnons le patient dans sa globalité pour l’autonomiser dans sa maladie chronique, améliorer sa qualité de vie et changer son comportement au quotidien sans oublier son entourage. »
Dr Léa Lucas-Martini
chef de service

Vos contacts

Secretariat
tel : 01 45 30 84 74

Cadre de santé
tel : 01 45 30 82 37

L'équipe pluridisciplinaire

Chef de service
Dr Léa Lucas-Martini

Médecins :

Dr Diane Messager, médecin nutritionniste

L’équipe comprend également une infirmière coordinatrice du parcours de soin, une infirmière coordinatrice, des infirmiers, aides-soignants, diététiciens, psychologues, enseignants en activité physique adaptée, kinésithérapeutes, assistantes sociales, pédicures-podologues et une jardino-thérapeute.

Un accompagnement global

Devenir acteur de sa santé

Suite à une évaluation individuelle, globale et multidisciplinaire, le service propose au patient d’intégrer son programme d’éducation thérapeutique organisé en séances collectives et/ou individuelles. Les objectifs personnalisés sont fixés en commun, adaptés et réévalués en cours de séjour.

Quelques exemples d’objectifs :

  • Santé : mieux comprendre la maladie de l’obésité ; prévenir et traiter ses complications éventuelles ; prévention des chutes et lutte contre les fuites urinaires ;
  • Diététique : réadapter le comportement alimentaire, reprendre du plaisir à manger, écouter ses signaux internes, manger en pleine conscience et s’exercer à la cuisine au quotidien ;
  • Psychologie : prendre conscience de son rapport à l’alimentation, apprendre à gérer ses émotions, améliorer la confiance et l’image de soi ; apprendre à s’aimer et à s’accepter pour ne plus lutter contre soi mais se regarder avec bienveillance ;
  • Condition physique : améliorer sa mobilité, retrouver le plaisir de pratiquer une activité physique quotidienne grâce à l’éducation physique adaptée ;
  • Sociabilité : améliorer son lien social et ses relations avec l’entourage : une personne proche, choisie par le patient, est conviée à la fin du séjour pour l’accompagner dans son projet de soin après la sortie.

À vos papilles !

Afin de mettre en application les connaissances acquises au cours du séjour, le service propose au patient un atelier de cuisine collective avec la diététicienne et une aide-soignante du service. Les patients définissent un menu, le réalisent et le dégustent en pleine conscience des signaux de faim, de rassasiement, sans oublier la notion de plaisir.

Au quotidien, et selon les prescriptions diététiques, les patients savourent la cuisine de l’établissement, élaborée et confectionnée sur place, en lien avec les recommandations françaises du Programme national nutrition santé (PNNS).

Un environnement adapté

L’ensemble du service de nutrition est équipé de matériels et mobiliers adaptés aux personnes vivant avec une obésité.

Il bénéficie également du jardin de l’hôpital entièrement accessible aux patients à mobilité réduite, qui permet notamment d’y effectuer des ateliers d’activité physique adaptée.

Le service est enfin équipé d’une polygraphie ventilatoire nocturne pour dépister l’apnée du sommeil et d’un plateau technique de radiologie standard.

Un parcours suivi

La proximité du service avec ses principaux hôpitaux adresseurs dont les Centres Spécialisés en Obésité (CSO) facilite la coordination du parcours de soins. Il a établi des conventions avec les principaux services de nutrition d’Île-de-France. Les patients adressés via leur médecin traitant, psychiatre ou chirurgien de ville pourront également être orientés vers un CSO proche de chez eux et compléter leur parcours de soins. De plus, le service propose un suivi en hospitalisation de jour (HDJ) 1 fois par mois pendant 2 ans pour conforter durablement les nouveaux comportements, avec une réévaluation des objectifs tous les six mois.

La vie du service