Soins de suite oncologiques

Personnaliser l’accompagnement de chaque patient au regard de sa maladie cancéreuse et du maintien de sa qualité de vie
Poste de soin - service d'oncologie

Accompagner à toutes les étapes du parcours de soins 

À toutes les étapes de son parcours de soins, le patient atteint d'un cancer peut être fragilisé par la maladie ou ses traitements et confronté à des difficultés d’ordre médical, mais aussi nutritionnel, physique, psychologique ou social. Évaluer, identifier et prévenir ces points de fragilité par la mise en place d’un programme de réadaptation multidisciplinaire, où le patient est toujours au centre, constitue le cœur de l’action du service. 

Personnaliser le projet de soins et concourir à la qualité de vie

Le projet de soins personnalisé du patient est construit avec lui et avec son entourage. La prise en charge est adaptée à ses besoins et à son adhésion, afin de lui assurer un accompagnement sécurisé tout en visant à maintenir sa qualité de vie, à lui apprendre à vivre avec sa pathologie et à être acteur de sa santé.
 

L’hospitalisation d’une durée de trois à quatre semaines peut être indiquée à différents moments du parcours de soins, en particulier pour une évaluation, s’il y a une complication du traitement ou une évolution défavorable de la maladie, ou pour une réhabilitation en phase postopératoire ou en intercure de radiochimiothérapie. Elle peut aussi intervenir dès la phase de diagnostic lors d’une préréhabilitation dans l’objectif de prévenir les répercussions du cancer et/ou des effets indésirables liées aux traitements des cancers.

  • Des actions d'éducation thérapeutique sont menées selon les besoins identifiés, par exemple pour la gestion des stomies ou des effets indésirables de certains traitements.
  • Au-delà des prises en charges médicales et soignantes, le service propose différents soins de support :
    • la prise en charge et le traitement de la douleur ;
    • la prise en charge des effets secondaires des traitements ;
    • une aide à la reprise d'une activité physique adaptée ;
    • la kinésithérapie/massage/relaxation ;
    • un soutien psychologique ;
    • un suivi social ;
    • la prise en charge des problèmes diététiques en lien avec la maladie ;
    • des soins de pédicurie.
  • Le service collabore étroitement avec les services hospitaliers partenaires adresseurs, de même qu’avec les structures d’aval pour « sécuriser » le retour à domicile et éviter les réhospitalisations.
« Une volonté permanente à la fois d'assurer une prise en charge médicale sécurisée et d'accompagner les patients et leur entourage à toutes les étapes de la maladie cancéreuse. »
Dr Maria Arrault-Chaya
chef de service

Vos contacts

Secretariat
tel : 01 45 30 84 73

Cadre de santé
tel : 01 45 30 84 70

L'équipe pluridisciplinaire

Chef de service
Dr Maria Arrault-Chaya

Autres médecins :
Dr Marie-Astrid Honart
Dr Laura Simon

Coordination des soins :
Alice Bottin, cadre de service

L’équipe comprend également une infirmière coordinatrice, des infirmiers, des aides-soignants, un psychologue, une diététicienne, une assistante sociale, des masseurs-kinésithérapeutes, une secrétaire médicale, des agents de service hospitalier, une pédicure et des APA (activités physiques adaptées).

Un accompagnement global

Prise en charge multidisciplinaire

Des programmes de réadaptation reposent sur une prise en charge multidisciplinaire où le patient et ses besoins sont toujours au centre de toutes les réflexions et actions.  

Une équipe multidisciplinaire composée notamment d’un cadre de soins, de médecins, d’infirmiers, d’aides-soignants, de kinésithérapeutes, d’enseignants en activité physique adaptée (APA), de diététiciens, d’un psychologue, d’une assistante sociale et de professionnels de soins de support travaille en collaboration étroite autour du patient pour la mise en œuvre des programmes de réadaptation visant à :

  • assurer la continuité de la prise en charge médicale et prendre en charge la douleur ;
  • évaluer l’état nutritionnel, prévenir et prendre en charge la dénutrition liée au cancer ;
  • permettre de retrouver son autonomie, sa mobilité, reprendre une activité physique progressive, se réadapter à l’effort malgré la fatigue ; 
  • accompagner sur le plan psychologique à toutes les étapes de la maladie cancéreuse et aider aux prises de décisions importantes du parcours de soins ; 
  • aller vers une réinsertion sociale et accompagner le patient dans la mise en œuvre d’un projet de vie. 

Autre point fort de l’équipe : savoir adapter à chaque instant un projet de soins en fonction de l’évolution de l’état de santé du patient et de ses besoins. 

Éducation thérapeutique

Lors d’un cancer, la maladie et ses répercussions multiples peuvent parfois contraindre à réaliser des adaptations de la vie quotidienne. L’éducation thérapeutique permet alors d’apporter une aide pour la mise en œuvre des changements que la maladie entraîne, pour devenir acteur de sa prise en charge et apprendre à vivre avec le cancer. 

La participation des patients aux ateliers individuels ou collectifs d’éducation thérapeutique, animés par une équipe multidisciplinaire et spécifiquement formée, permet d'acquérir les connaissances nécessaires aux patients et à leur entourage pour mieux gérer leur vie avec la maladie et les problèmes qui en découlent.

Le programme d’éducation thérapeutique du service de soins de suite évolue en permanence pour tenir compte des besoins des patients et de leur retour d’expérience, qui sont à la base de son élaboration.

Les apports de l’éducation thérapeutique :

  • apprendre à vivre avec le cancer et s’adapter aux conséquences de la maladie (fatigue, douleur, alimentation, activité physique, etc.) ;
  • être acteur de sa prise en charge et acquérir une autonomie dans la gestion et la prise de décisions adaptées à son état de santé (gérer certains effets indésirables des chimiothérapies, apprendre à lire un bilan sanguin, etc.) de même que dans la réalisation de certains soins (stomie, auto-injection, etc.) ;
  • concourir au maintien ou à l’amélioration de sa qualité de vie en apprenant à parler de sa maladie, et en intégrant les proches dans le vécu et la gestion de celle-ci.

Parcours de soins coordonné

La prise en charge de la maladie cancéreuse implique l’intervention de multiples médecins de différents établissements hospitaliers, de professionnels de santé de nombreuses disciplines travaillant ensemble, des réseaux de ville, des équipes intervenant à domicile, du médecin traitant, etc. 

Les infirmières de coordination du parcours œuvrent tous les jours pour coordonner l’ensemble des soins au sein du service, mais aussi au sein de l’hôpital et avec l’ensemble des partenaires de santé intervenant avant et après l’hospitalisation. L’objectif : permettre la mise en œuvre d’un programme de réadaptation tout en assurant le lien et la continuité des soins entre tous les intervenants. 

La vie du service